Science Forums Biology Forum Molecular Biology Forum Physics Chemistry Forum

Science Forums Biology Forum Molecular Biology Forum Physics Chemistry Forum (http://www.molecularstation.com/forum/)
-   Forum De Chimie (http://www.molecularstation.com/forum/forum-de-chimie/)
-   -   electrolyse (http://www.molecularstation.com/forum/forum-de-chimie/66795-electrolyse.html)

Mathias Rocher 06-12-2009 12:28 PM

electrolyse
 
Hop hop, tout d'abord suivi sur le forum de chimie...

On 9 juin, 17:24, "Eric WISNIEWSKI" <[Only registered and activated users can see links. Click Here To Register...]>
wrote:

Bonjour.


Je pense te l'avoir fait remarquer il y a quelques mois (ou années):
lorsque tu décris une procédure expérimentale, ait un peu le souci
d'utiliser un vocabulaire compréhensible sans ambigüité, et de donner
les précisions nécessaires pour reproduire l'expérience.

"Faire l'électrolyse du plomb" comme Oncle Dom te l'a fait remarquer
ça n'a pas de sens pour la chimie "moderne", même si (depuis le temps
on commence à connaître ta passion pour l'alchimie et la proto-chimie
type XVIIIème siècle) ça en a peut-être un pour toi. Alors qu'as-tu
fait exactement ? Je fais une liste des points qui nécessitent un
éclaircissement :
* Tu parles d'"eau" donc je suppose qu'au départ tu as une solution
aqueuse. Une solution de quoi ? C'est à dire quelle(s) quantité(s) de
quoi dissoute(s) dans quel volume d'eau ?
* Comment réalises-tu ensuite "l'électrolyse" de cette solution : quel
type d'électrodes, reliées à quel type de générateur, quelle tension,
quelle intensité de courant, les as-tu mesurées ? Quand t'es-tu
arrêté ?
* "Une substance reste dans le pot" : tu veux dire un solide ? Tiens,
en passant, le "pot", il est en quoi ? Et qu'as-tu observé d'autre
avant, pendant et après l'électrolyse, au niveau de la solution, des
électrodes, des éventuels gaz générés, des changements de tensionet
d'intensité ?
* Finalement tu "mets de l'acide chlorhydrique". Je suppose (mais ça
n'est pas dit, corrige moi si je me trompe) que c'est après avoir
réalisé l'électrolyse. Mais alors, en quelle quantité ? "L'eau devient
translucide" : ça veut dire qu'elle était opaque avant ? depuis
quand ?
* Pour les expériences avec "le cuivre, l'étain, le fer" mêmes
questions que plus haut: qu'as-tu fait et observé en fait ?

Voila, je pense que sans ces précisions au moins personne ne peut te
répondre sérieusement...


De rien.

--
Mathias Rocher

Eric WISNIEWSKI 06-12-2009 02:12 PM

electrolyse
 

"Mathias Rocher" <[Only registered and activated users can see links. Click Here To Register...]> a écrit dans le message de
news: [Only registered and activated users can see links. Click Here To Register...]...
Hop hop, tout d'abord suivi sur le forum de chimie...

On 9 juin, 17:24, "Eric WISNIEWSKI" <[Only registered and activated users can see links. Click Here To Register...]>
wrote:

Bonjour.

de

Je pense te l'avoir fait remarquer il y a quelques mois (ou années):
lorsque tu décris une procédure expérimentale, ait un peu le souci
d'utiliser un vocabulaire compréhensible sans ambigüité, et de donner
les précisions nécessaires pour reproduire l'expérience.

"Faire l'électrolyse du plomb" comme Oncle Dom te l'a fait remarquer
ça n'a pas de sens pour la chimie "moderne", même si (depuis le temps
on commence à connaître ta passion pour l'alchimie et la proto-chimie
type XVIIIème siècle) ça en a peut-être un pour toi. Alors qu'as-tu
fait exactement ? Je fais une liste des points qui nécessitent un
éclaircissement :
* Tu parles d'"eau" donc je suppose qu'au départ tu as une solution
aqueuse. Une solution de quoi ? C'est à dire quelle(s) quantité(s) de
quoi dissoute(s) dans quel volume d'eau ?
* Comment réalises-tu ensuite "l'électrolyse" de cette solution : quel
type d'électrodes, reliées à quel type de générateur, quelle tension,
quelle intensité de courant, les as-tu mesurées ? Quand t'es-tu
arrêté ?
* "Une substance reste dans le pot" : tu veux dire un solide ? Tiens,
en passant, le "pot", il est en quoi ? Et qu'as-tu observé d'autre
avant, pendant et après l'électrolyse, au niveau de la solution, des
électrodes, des éventuels gaz générés, des changements de tension et
d'intensité ?
* Finalement tu "mets de l'acide chlorhydrique". Je suppose (mais ça
n'est pas dit, corrige moi si je me trompe) que c'est après avoir
réalisé l'électrolyse. Mais alors, en quelle quantité ? "L'eau devient
translucide" : ça veut dire qu'elle était opaque avant ? depuis
quand ?
* Pour les expériences avec "le cuivre, l'étain, le fer" mêmes
questions que plus haut: qu'as-tu fait et observé en fait ?

Voila, je pense que sans ces précisions au moins personne ne peut te
répondre sérieusement...


De rien.

--
Mathias Rocher
Merci de tous ces conseils: L'eau, c'est l'eau du robinet de ville, le pot
est en verre il fait 1,5 litres, l'électrode c'est du plomb à 99%, l'étain
99%, le cuivre 99%, le fer c'est de l'acier du laminée, le % inconnu. La
substance , si je met l'acier à la cathode et le cuivre sur l'anode , un
dépot bleu sort du cuivre, l'intensité et de 0,200A pour toutes les
expériences quelque soit le métal. La tension au départ environ 10,00 V (
suivant l'espacement entre les plaques) aprés 20 minutes elle remonte
toujours 16,00 18,00V . En fin d'électrolyse, dans le pot en verre je verse
10mL de HCl à 33% .
C'est un générateur programmable 0-30V pas de 0.01V et 0-1A pas de 0.001A.



Raymond Schmit 06-12-2009 11:18 PM

electrolyse
 
On Fri, 12 Jun 2009 16:12:07 +0200, "Eric WISNIEWSKI"
<[Only registered and activated users can see links. Click Here To Register...]> wrote:



Ce serait bien si vous ne mettiez pas votre texte de réponse après
votre signature ... mon lecteur de news élimine tout ce qui se trouve
après le délimiteur de signature.

De toute façon, il est difficile de savoir ce que vous faites:
Vous parlez de plomb, de cuivre, d'étain et de fer.

On ne sait toujours pas si les 3 métaux cités (plomb, cuivre, étain et
et fer) sont à l'anode ou à la cathode - de plus on ne connait pas la
matière de l'autre électrode.

Vous dites que l'adjonction d'acide chlorhydrique après électrolyse
rend l'eau devient translucide, sauf pour le fer ou l'eau reste jaune.
Vous dite: Une substance reste dans le pot .... serait pour cette
raison que vous y incorporez de l'acide chlorhydrique ? ou bien pour
éclaircir un liquide non-transparent ?

Mathias Rocher 06-13-2009 04:20 PM

electrolyse
 
On 12 juin, 15:12, "Eric WISNIEWSKI" <[Only registered and activated users can see links. Click Here To Register...]>
wrote:


Bon, ça permet déjà de comprendre qu'il ne s'agit pas d'"électrolyse
du plomb" mais bien d'électrolyse de l'eau avec électrodes
métalliques.
Par ailleurs, l'acier c'est un alliage de fer et de carbone, le
pourcentage de carbone peut varier de 0,05 à 2% en masse.


OK, là c'est à peu près évident ce qui se passe à l'anode. Mais n'as-
tu rien observé à la cathode ? Je ne serais pas étonné qu'il y ait eu
un dégagement gazeux... Je n'ai pas les potentiels redox sous la main
mais je pense que ce qui a du se passer, après une première phase où
les espèces minoritaires ont pu jouer un rôle, ça doit être à peuprès
ça:
à la cathode:
H+ + 1 e- -> 1/2 H2 tant qu'il y a assez de H+ puis
H2O + 1 e- -> 1/2 H2 + HO-
à l'anode:
Cu -> Cu[2+] + 2 e-

Tu as donc de l'hydroxyde de cuivre II qui apparait, et qui est assez
peu soluble. En ajoutant HCl tu obtiens du chlorure de cuivre II qui
est plus soluble. La coloration bleue est due au cuivre II.

--
Mathias Rocher

Eric WISNIEWSKI 06-17-2009 07:04 AM

electrolyse
 

"Mathias Rocher" <[Only registered and activated users can see links. Click Here To Register...]> a écrit dans le message de
news: [Only registered and activated users can see links. Click Here To Register...]...
On 12 juin, 15:12, "Eric WISNIEWSKI" <[Only registered and activated users can see links. Click Here To Register...]>
wrote:


Bon, ça permet déjà de comprendre qu'il ne s'agit pas d'"électrolyse
du plomb" mais bien d'électrolyse de l'eau avec électrodes
métalliques.
Par ailleurs, l'acier c'est un alliage de fer et de carbone, le
pourcentage de carbone peut varier de 0,05 à 2% en masse.


OK, là c'est à peu près évident ce qui se passe à l'anode. Mais n'as-
tu rien observé à la cathode ? Je ne serais pas étonné qu'il y ait eu
un dégagement gazeux... Je n'ai pas les potentiels redox sous la main
mais je pense que ce qui a du se passer, après une première phase où
les espèces minoritaires ont pu jouer un rôle, ça doit être à peu près
ça:
à la cathode:
H+ + 1 e- -> 1/2 H2 tant qu'il y a assez de H+ puis
H2O + 1 e- -> 1/2 H2 + HO-
à l'anode:
Cu -> Cu[2+] + 2 e-

Tu as donc de l'hydroxyde de cuivre II qui apparait, et qui est assez
peu soluble. En ajoutant HCl tu obtiens du chlorure de cuivre II qui
est plus soluble. La coloration bleue est due au cuivre II.

--
Merci, je comprends mieux les termes hydroxyde et chlorure mais H+ ,c'est un
proton donc il vas où?



Mathias Rocher 06-17-2009 01:52 PM

electrolyse
 
On 17 juin, 08:04, "Eric WISNIEWSKI" <[Only registered and activated users can see links. Click Here To Register...]>
wrote:


Oui c'est un proton. Il provient de la réaction d'auto-protolyse de
l'eau:
H2O <=> H+ + HO-
Réaction dont la constante d'équilibre thermodynamique, dans les
conditions normales, vaut environ 10^(-14), ce qui explique que même
dans l'eau la plus pure il y a toujours environ 10^(-7) mol/L d'anions
hydroxyde HO- et de cations H+ en solution. Ce qui se traduit par le
pH = 7 de l'eau pure. C'est d'ailleurs aussi ce qui fait que l'eau
conduit (mal) l'électricité. En fait c'est un peu plus compliqué parce
que ces protons ne sont pas "tout nus", ils sont associés à des
molécules d'eau ce qui fait que l'on écrit parfois H3O+.

--
Mathias Rocher


All times are GMT. The time now is 07:46 AM.

Powered by vBulletin® Version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
Copyright 2005 - 2012 Molecular Station | All Rights Reserved

Page generated in 0.09856 seconds with 11 queries