Go Back   Science Forums Biology Forum Molecular Biology Forum Physics Chemistry Forum > Regional Molecular Biology Discussion > Forum De Chimie
Register Search Today's Posts Mark Forums Read

Forum De Chimie Forum De Chimie.


Séparation de l'hydrogène de l'eau a haute température....

Séparation de l'hydrogène de l'eau a haute température.... - Forum De Chimie

Séparation de l'hydrogène de l'eau a haute température.... - Forum De Chimie.


Reply
 
LinkBack Thread Tools Display Modes
  #1  
Old 09-30-2006, 10:05 PM
AMI
Guest
 
Posts: n/a
Default Séparation de l'hydrogène de l'eau a haute température....



Bonsoir,
La séparation de l'hydrogène de l'eau a haute température est sans
doute possible avec une technique membranaire. En particulier la
différence de taille des atomes de H2 et 02 comme l'existence de
métaux qui forment des hydrures ( mais pas à haute température) doit
ouvrir la voie a une séparation. J'ajoute que le procédé trouvrerait
son intérêt avec l'énergie solaire.
Typiquement le dispositif consisterait en une enceinte de vapeur d'eau
chauffée par un four solaire a la température de dissociation de
l'eau et une autre enceinte transparente (au moins partiellement) dans
laquelle une dépression entretenue extrairait l'Hydrogène. Comme
toutes les techniques membranaires le but n'est pas de convertir la
TOTALITE de l'eau vapeur de l'enceinte mais juste d'en extraire une
partie et de laisser circuler de la vapeur non transformée en
extrayant de la vapeur et de l'oxygène. Oxygène qui présente aussi
de l'interêt accessoirement (vu qu'il y en a dans l'air contrairement
à l'hydrogène).
Pour s'affranchir des problèmes d'oxydation un métal noble
réfractaire en couche mince serait employé pour la séparation.
Je n'ai pas les moyens de mettre en oeuvre cette invention mais il y a
une forte probabilité qu'elle fonctionne.
Cette technique n'a JAMAIS été étudiée. La dissociation de l'eau à
haute température est bien connue mais personne n'a jamais réusssi a
séparer les constituants: ils se recombinent au refroidissement.

L'important est de s'affranchir de l'éléctricité, de travailler avec
une source d'énergie infinie (le soleil) et de l'eau pour produire un
carburant propre. Le procédé est entièrement "écologique" et porte
le sceau du Dévellopement Durable.

Reply With Quote
  #2  
Old 09-30-2006, 11:23 PM
Pascal
Guest
 
Posts: n/a
Default Séparation de l'hydrogène de l'eau a haute température....

Le Sat, 30 Sep 2006 15:05:45 -0700, AMI a écrit*:


Bonsoir,


Il n'y pas à séparer l'hydrogène et l'oxygène dans le cas du cracking de
l'eau, ils ne sont pas former à la même étape (cf procédé soufre-iode).
Des brevets et publis pour l'industrialisation sont sorties. Tout est prêt
sauf la source de température et les matériaux pour résister à la chaleur.
D'après ce document :
[Only registered users see links. ]
Des essais ont déjà été fait avec succès.

Le procédé intéressant avec l'énergie solaire est l'utilisation d'une
cascade de réactions rédox initié par photocatalyse, c'est une technologie
carrément différente (cf photosynthèse artificielle).



Jamais entendu parler de ça, quelques ref ? Les recherches en sont ou ?
La température est suffisante pour qu'il est simplement de l'eau ?


Encore faut-il pouvoir l'exploiter. La cogénération avec les centrales de
type IV c'est ce qu'il y a de plus proche dans le temps et conforme avec
les inquiétudes actuelles (CO2). Bon c'est quand même une saloperie,
faudra trouver mieux.

Pascal

Reply With Quote
  #3  
Old 10-01-2006, 07:06 AM
AMI
Guest
 
Posts: n/a
Default Séparation de l'hydrogène de l'eau a haute température....

Bonjour,
Je connaissais le cycle combiné soufre iode. Mais personne n'a pensé
employer l'énergie solaire!
J'ai bien précisé que l'invention que je décrit n'a jamais été
étudiée, pour la bonne raison que c'est mon invention et que je n'ai
pas les énormes moyens nécessaires pour la vérifier.
La technique de photosynthèse artificielle bute sur des difficultés
apparemment insurmontables et surtout s'agissant d'une électrolyse son
rendement est prévisible, il sera faible.
Je m'étonne que les japonais butent sur la tenue des matériaux, je
pense que c'est plutôt la partie nucléaire qui pose problème. LEs
réacteurs a haute températures sont délicats a maintenir en état.
Une chose souvent oubliée avec l'énergie solaire est qu'il est
possible de faire passer les rayons non concentrés au travers d'une
paroi transparente pour obtenir dans une enceinte, gardée a assez
basse température un point chaud voire un plasma.
Pascal a écrit :


Reply With Quote
  #4  
Old 10-01-2006, 09:37 AM
Pascal
Guest
 
Posts: n/a
Default Re: Séparation de l'hydrogène de l'eau a haute température....

Le Sun, 01 Oct 2006 00:06:47 -0700, AMI a écrit*:


Faut atteindre plus de 900°C sur de gros volume. Le cracking thermique
n'est pas adapté à l'énergie solaire.


Il y a surtout un mélange de cracking thermique et de photosynthèse pas
très compréhensible.


Rien n'est insurmontable. Il faut "juste" trouver le système rédox.


C'est pas une électrolyse.


Pas du tout, la partie nucléaire est maîtrisé depuis des années, le
savoir faire français n'est plus à démontrer. Mais à 1000+-300 degrés avec
un flux de neutron les alliages ont du mal. Même sur le circuit externe,
la corrosion fait des siennes.


Maintenir ? que ce soit à 400-500° ou 1000° ca change rien excepté
pour les matériaux.


Quelle taille pour la chambre ? J'ai rien contre le solaire au contraire,
mais faut-être réaliste, il n'y a rien de réaliste avec lui pour ce siècle.
PS un plasma c'est des millions de degrés si on n'utilise uniquement la
chaleur.

Pascal

Reply With Quote
  #5  
Old 10-01-2006, 10:16 AM
AMI
Guest
 
Posts: n/a
Default Séparation de l'hydrogène de l'eau a haute température....

Bonjour,
L'énergie solaire peut se concentrer et permet d'atteindre des
température de plasma. Par exemple le four solaire algérien de la
Bouzaréah (construit avant l'indépendance) permet de focaliser 21000
soleils. Il est possible de fondre ou volatiliser n'importe quoi en un
instant.
Ne pas mélanger, dans mes propos, la photosynthèse et le cracking
thermique qui n'ont rien avoir ensemble: ce sont des voies
différentes.
Si un problème de PUISSANCE se pose je rappelle que l'énergie solaire
est gratuite et infinie (pour nous) et que l'espace ne manque pas dans
les déserts. On néglige trop ce fait d'employer ces vastes zones
ensoleillées pour en tirer de l'energie; en Amérique il y a bien des
"fermes solaire" dans les déserts il reste a en faire autant ailleurs.

Enfin l'énergie solaire ne pose naturellement pas les problèmes de
l'énergie nucléaire: donc pour des investissements du meme ordre on
doit être gagnant.

AMI [Only registered users see links. ] page présentant une autre
application solaire
Pascal a écrit :


Reply With Quote
  #6  
Old 10-02-2006, 10:11 AM
Pascal
Guest
 
Posts: n/a
Default Séparation de l'hydrogène de l'eau a haute température....

AMI wrote:

ie 30kw, a comparer au 4000MW d'une tranche de centrale. Utiliser le
soleil pour chauffer autre chose que ca maison (c'est deja pas mal) ca
me parait non viable.
La photocatalyse a bien plus de potentiel (theoriquement), le
photovoltaique aussi (mais la "proprete" est toute relative)...


Il est possible de fondre ou volatiliser n'importe quoi en un

Desert, amerique du nord, equateur... Ca me rappelle ceux qu'ils veulent
faire de la geothermie en France et qui prennent l'exemple de l'Islande...

Pascal
Reply With Quote
  #7  
Old 10-02-2006, 04:42 PM
AMI
Guest
 
Posts: n/a
Default Séparation de l'hydrogène de l'eau a haute température....

Bonsoir, C'est bien d'avoir ete lire la doc sur le four solaire!!!
Oui c'est un équipement de RECHERCHE sans prétention industrielle.
La suggestion que je fais ne concerne pas spécialement la France mais
le monde.
Le four algérien est beaucoup trop perfectionné pour une telle
application: les miroirs en aluminium sont de qualité OPTIQUE alors
qu'un aluminium simplement poli suffirait.

Remarque si on produit de l'hydrogène avec de l'eau et du soleil sans
employer ma méthode ce serait tout aussi bien, l'important est
d'avancer vraiment sur ce sujet; des tentatives ont ete faites avec
d'autres méthodes sans jamais aboutir industriellement. Donc il faut
continuer chercher autre chose.
Je rappelle que les piles à combustibles nécessitent de l'hydrogène
et que pour le moment TOUTES les solutions employées produisent, en
amont, du gaz carbonique. Cela retire (tout?) l'intérêt a cette
technique pour le moment.
Je voudrais aussi faire remarquer que si l'électrolyse de l'eau
necessite théoriquement une certaine quantité d'électricité dans la
pratique on dépasse largement cette énergie: le rendement n'est pas
100%, c'est le gros problème.
Pascal a écrit :


Reply With Quote
  #8  
Old 10-02-2006, 09:55 PM
Le GBAHB
Guest
 
Posts: n/a
Default Séparation de l'hydrogène de l'eau a haute température....

On 2 Oct 2006 09:42:04 -0700, "AMI" <[Only registered users see links. ]> wrote:


Il y en a plusieurs qui l'ont fait. Il y en a même, comme moi, qui ont
investi dans des sociétés et des associations promouvant le solaire.


De l'alu *optique* dans un pays désertique ? Folie que cela ! Au
premier vent de sable...


Le seul problème, c'est l'eau : dans un pays désertique, il y en a peu
:-)


Avec un four solaire potable, pas de problème : on chauffe de l'eau,
la vapeur fait tourner des turbines, les turbines font tourner des
génératrices et les génératrices produisent du courant.

Et avec le courant, on électrolyse de l'eau.

Non ?

Bien sûr, la rentabilité globale est inférieure à 100%, mais l'énergie
de départ est quasiment gratuite.

Sauf de nuit, bien sûr :-)

Reply With Quote
  #9  
Old 10-03-2006, 11:38 AM
AMI
Guest
 
Posts: n/a
Default Séparation de l'hydrogène de l'eau a haute température....

Bonjour,
Je voudrais recadrer le problème: le but est de produire de
l'hydrogène pour des véhicules. Les piles à combustible travaillent
avec de l'hydrogène. Actuellement ce gaz est préparé sur place a
partir d'hydrocarbures et on fait du gaz carbonique.
Quel que soit la solution retenue pour les piles a combustible il
faudra de l'hydrogène. Si j'évoque cela c'est les solutions de
stockages de l'hyrdrogène sont toujours à l'étude et rien de
pratique n'est sorti (hormis l'hydrogène à partir d'hydrocarbures ce
qui ne présente aucun intérêt finalement). Récemment des chercheurs
ont suggéré l'emploi de borohydrure de sodium qui libère facilement
son hydrogène. Mais c'est trés cher..

S'il ne s'agissait que de produire de l'énergie je suis d'accord qu'un
moteur thermique suffit.

D'ailleurs j'ai déja une page sur mon site pour produire de l'eau
douce, de l'électricité dans les déserts cotiers qui représentent
de milliers de kilomètres de rivages voir
[Only registered users see links. ]
AMI

Le GBAHB a écrit :


Reply With Quote
  #10  
Old 10-03-2006, 12:35 PM
Le GBAHB
Guest
 
Posts: n/a
Default Séparation de l'hydrogène de l'eau a haute température....

On 3 Oct 2006 04:38:59 -0700, "AMI" <[Only registered users see links. ]> wrote:


Bonjour !


Nous sommes d'accord.


Oui.


Bon. Si on utilise du méthane (gaz à effet de serre bien connu, facile
à produire en quantités industrielles - c'est le "gaz vert") et qu'on
l'utilise pour la dissociation de l'eau, on va récupérer d'un côté de
l'hydrogène et de l'autre côté du CO et, dans une mesure nettement
moindre, du CO2.

Le CO est intéressant à plus d'un titre : il est la matière première
pour la fabrication d'acide acétique, d'acide formique, d'acide
acrylique, de phosgène, des isocyanates, etc...

La réaction est très endothermique. C'est là qu'un four solaire peut
parfaitement entrer en jeu...


Voui.


Sauf à partir du méthane...


Je dis simplement que le craquage est consommateur d'énergie quelle
que soit la technique employée. A ce titre, une centrale à four
solaire ferait très bien l'affaire.


J'ai vu. A mon humble avis, vous devriez, en matière de centrales
électriques et de stations de pompage, vous pencher sur les centrales
à four solaire et les méthodes de stockage de la chaleur :

[Only registered users see links. ]
[Only registered users see links. ]

etc etc.

Reply With Quote
Reply

Tags
haute , leau , lhydrogène , separation , temperature


Thread Tools
Display Modes

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off
Trackbacks are On
Pingbacks are On
Refbacks are On

Forum Jump

Similar Threads
Thread Thread Starter Forum Replies Last Post
GNU units and units.dat; Units of Measurement and Unit Conversion James Redford Physics Forum 0 07-31-2005 12:08 PM
Entropie et température d'échange de la chaleur Forum De Chimie 4 03-02-2005 12:28 PM
The Classical Vacuum - by Timothy H. Boyer Laurent Physics Forum 8 01-14-2004 03:49 PM


All times are GMT. The time now is 11:18 AM.


Powered by vBulletin® Version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
Copyright 2005 - 2012 Molecular Station | All Rights Reserved
Page generated in 0.21018 seconds with 16 queries